Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel

Edité en 2017. France

Prix Médicis 2017

Yannick Haenel

C’est un livre fou, génial, addictif et sombrement poétique. L’alcool coule à flots et les phrases pétillent. Avec Tiens ferme ta couronne, l’auteur tient son odyssée. Une odyssée à la poursuite de Herman Melville, de Michael Cimino, d’un dalmatien nommée Sabbat, de la déesse Diane et de tant d’autres.

Cette histoire délirante est d’abord celle d’un scénario impossible écrit par un écrivain prénommé Jean et qui pourrait bien ressembler à Haenel. Un double putatif qui mis des années à écrire The Great Melville, un biopic sur l’auteur de Moby Dick. 700 pages, un angle particulier pour un film forcément à gros budget. Tous les producteurs contactés, aussi attentifs soient-ils, refusent de prendre le risque.

Sans compter que l’écrivain est un piètre vendeur de son projet. Quand on lui demande de quoi traite ce scénario, il répond : « De l’intérieur mystiquement alvéolé de la tête de Melville » (une référence à la baleine) et se demande si c’est le mot mystiquement ou alvéolé qui provoque la stupeur, sans penser que les deux termes associés font encore plus peur.

Tiens ferme ta couronne

Pour notre ami, un seul réalisateur peut le comprendre et aimer ce scénario insensé: Michael Cimino, celui du Voyage au bout de l’enfer, de La Porte du paradis et de The Sunchaser. « Oui, Cimino, à travers ses films, (…) explorait l’échec du rêve américain, la manière dont cette nation faite de toutes les nations, cette terre d’émigrés qui promettait de devenir le pays de tous les immigrés, une sorte d’utopie des minorités telle que précisément on la perçoit dans les romans de Melville, s’était retournée contre l’idée même d’émigration universelle et avait systématiquement écrasé ceux qui s’obstinaient à en poursuivre le rêve, c’est-à-dire avant tout les pauvres. »

Yannick Haenel, né le 23 septembre 1967est un écrivain français, co-fondateur de la revue Ligne de risque.

D’où viennent les vagues de Fabio Genovesi

Edité en 2015. Italie

Fabio Genovesi

Chi manda le onde

Prix Strega 2015.

Serena élève seule ses deux enfants, une petite fille albinos Luna et un garçon plus âgé Luca, passionné de surf qui ne rêve que des plages et des vagues de Biarritz. Un été, ce dernier disparait brutalement au pays basque lors d’un accident de noyade dans la pratique de son sport. Serena se replie alors sur elle-même, laissant Luna livrée à son quotidien et aux sarcasmes de son entourage.

La mère et la fille, d’abord distantes l’une de l’autre, vont progressivement aller de rencontre en rencontre au cours de leur quête de reconstruction

Fabio Genovesi, à travers ce livre dont les chapitres se lisent chacun comme des nouvelles à la fois émouvantes et drôles, nous brosse une série de portraits.

Au cours de cette épopée romanesque, nous faisons successivement la connaissance de trois quadragénaires Sandro, professeur incompris, et de ses deux amis Rambo, incertain sur sa véritable identité, et Marino dont le corps de la mère, amoureuse du livreur de légumes, est enfermée dans le congélateur de la cuisine en attente d’une plus digne sépulture.

Sandro, ému de la détresse de la jeune Luna, lui fait croire que les statues étrusques à tête de lune du site de Pontremoli attendent sa visite.

Il y a aussi Zot l’enfant russe de Tchernobyl qui a été adopté par Ferro, un vieil homme bougon et iconoclaste, nostalgique de sa jeunesse, toujours le fusil à portée de main prêt à se défendre du péril russe qu’il juge imminent.

Et tous ces personnages finissent par débarquer à Pontremoli où se dénoue l’intrigue de cette cavalcade aussi fantasque que débordante d’humanité.

D’où viennent les vagues

La fin de ce voyage initiatique vous appartient. Elle est immanquablement le résultat de ces vagues qui viennent bousculer pour toujours les eaux calmes de la vie.

Fabio Genovesi est né à Forte dei Marmi en 1974 et a publié trois romans.

Mes rendez-vous avec vous…

Mes rendez-vous avec vous…

Dans cette rubrique, vous trouverez par ordre chronologique inversé ( les plus anciens tout en bas de la liste) tous les rendez-vous que je vous donne pour vous rencontrer en tant que lecteurs ou écrivains sur diverses manifestations.

Vous en saurez un peu plus en allant dans les articles consacré à chaque évènement en particulier.

Au plaisir de vous y retrouver…

Michel Brignot

Besançon (Doubs) – Salon Talents et Saveurs- 16 au 18 novembre 2018

Chamblay (Jura) – Un dimanche de livres – 14 octobre 2018

Authume (Jura) – Talents locaux – 17 juin 2018

Damparis (Jura) – Texte et Bulle – 26 et 27 mai 2018

Pontarlier (Doubs) – Absinthiades – 30 septembre et 1er octobre 2017

Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône) – 16 et 17 septembre 2017

Besançon (Doubs) – Radio France Bleu Besançon – 1er juin 2017

Damparis (Jura) – Texte et Bulle – 20 et 21 mai 2017

Poligny (Jura) – Librairie Polinoise – 18 mai 2017

Dole (Jura) – Librairie Passerelle – 7 avril 2017

Authume (Jura) – Bibliothèque Municipale – 27 mars 2017

Dole (Jura) – Dol’Arts et Livres – 18 mars 2017

Aiguebelette (Savoie) – Stage National FFA – 10 novembre 2016

Villefranche-sur-Saône (Rhône) – Librairie Develay – 29 octobre 2016

Dole (Jura) – Salon Made in Jura – 13 au 16 octobre 2016

Vichy (Allier) – Régate Nationale – 2 et 3 juillet 2016

Mâcon (Saône-et-Loire) – Régate Nationale – 26 juin 2016

Authume (Jura) – Talents Locaux – 11 et 12 juin 2016

Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) – Librairie Develay – 18 juin 2016

Gérardmer (Vosges) – Régate Nationale – 5 juin 2016

Le Creusot (Saône-et-Loire) – Régate Nationale – 22 mai 2016

Dole (Jura) – Librairie Passerelle – 30 avril 2016

Bellecin (Jura) – Stage National FFA – 30 avril 2016

Authume (Jura) – Bibliothèque Municipale – 28 avril 2016