Petit abécédaire de mes premiers émois

Petit abécédaire de mes premiers émois – Préface d’Albert Meney – Editions du Chemin Blanc – 176 pages – 21 X 16 cm – ISBN 9782954185712 – 12 euros sans les frais de port. Sortie officielle le 18 avril 2018. Disponible auprès de l’auteur, sur le site et dans les librairies régionales.

Petit abécédaire de mes premiers émois

Des souvenirs d’une enfance dijonnaise présentés sous forme de très courtes nouvelles.

Ces premiers émois évoquent une période qui pourra sembler démodée aux plus jeunes mais qui rappellera leur quotidien de l’époque aux lecteurs un peu plus âgés.

Ces souvenirs sont ici traités avec humour ou émotion et présentés sous la forme d’un petit abécédaire agrémenté de quelques citations ou définitions.

Petit abécédaire de mes premiers émois de Michel Brignot – Mars 2018

A paraître dans quelques semaines.

Petit abécédaire de mes premiers émois – Editions du Chemin Blanc – 176 pages – 21 X 16 cm – ISBN 9782954185712 – 12 euros. Sera disponible sur le site et dans les librairies régionales.

Petit abécédaire de mes premiers émois

Des souvenirs d’une enfance dijonnaise présentés sous forme de très courtes nouvelles.

Ces premiers émois évoquent une période qui pourra sembler démodée aux plus jeunes mais qui rappellera leur quotidien de l’époque aux lecteurs un peu plus âgés.

Ces souvenirs sont ici traités avec humour ou émotion et présentés sous la forme d’un petit abécédaire agrémenté de quelques citations ou définitions.

Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson

Edité en 2009. France.

Sylvain Tesson

Prix Goncourt de la nouvelle

“ Du fin fond de sa Géorgie natale, Edolfius se lamente chaque jour davantage lorsqu’il rentre chez lui le soir, trainant ses pieds usés sur la piste de cailloux et de terre mêlés. Il rêve d’une route flambant neuve, du temps qu’il gagnerait. Que ce serait confortable et pratique de parcourir cette « longue langue noire ». De l’asphalte. Déterminé, il décide de faire de ce rêve une réalité et se bat auprès des plus hauts dirigeants pour faire construire cette indispensable route. Son acharnement finit par payer ; le bitume tant attendu est là. Les villageois sont euphoriques, les voitures prennent de la vitesse, les allers-retours en ville se multiplient, quelle révolution… mais un voile noire se pose sur ce village en liesse : un accident est arrivé. Tatiana, la fille d’Edolfius est morte, la voiture roulait trop vite… L’homme est effondré. Cette route qu’il avait tant voulue lui avait pris son enfant. Enragé, il entreprend de la détruire. Au volant d’une pelleteuse, il l’arrache. Déracine cet asphalte de malheur. Quelques heures plus tard, il arrive chez lui ivre de chagrin,… On lui apprend alors que la jumelle de sa fille disparue a tenté de se donner la mort… mais qu’ il ne s’inquiète pas elle sera sauvée ; l’hôpital n’est pas si loin grâce à la route… mais de route il n’y a plus. “

Ainsi s’achève la première nouvelle de ce recueil.

Le voyage continue au large de la Mer Egée, dans une forêt de Sibérie, dans la campagne anglaise, sur un champ de mines en Afghanistan, dans un village du Népal, dans une communauté évangéliste au Texas, en Iran, à Dijon, dans les glens écossais, dans le pacifique, dans un phare du finistère… Une traversée longue de quinze nouvelles. Des histoires tragiques pour la plupart. La fatalité implacable, l’espérance des hommes, les forces de la nature, l’absurdité de l’existence, le choc de la modernité, la société de consommation, la révolte des femmes, le poids de la religion…

Une vie à coucher dehors

Les chutes sont franches, sans appel. L’écriture est alerte, enlevée, poétique, rageuse, ironique. On sent l’aventurier derrière le conteur. Un très beau recueil de nouvelles qui nous emmène dans les pas du voyageur.

On retrouve dans ces pages la richesse du style de Sylvain Tesson empreint d’une immense culture et parsemées de nombreuses références mythologiques qui donnent au recueil toute sa dimension fantastique.

Concours Jean-Marie Garet – Lons le Saunier – 10 octobre 2014

Lons le Saunier (Jura) – 10 octobre 2014

Le magazine franc-comtois Participe Présent me consacre quelques lignes à l’occasion de ma victoire dans la troisième édition du concours de nouvelles Jean-Marie Garet.

Magazine Participe Présent - 10 octobre 2014
Magazine Participe Présent – 10 octobre 2014

Renaissances – Recueil de nouvelles – Collectif d’auteurs – 10 décembre 2015

Edité en 2015. France.

Renaissances Editions Souffle Court
Renaissances
Editions Souffle Court

Recueil de nouvelles. Fruit d’un collectif d’auteurs sélectionné par les Editions Souffle Court et un jury de lecteurs. Sorti officiellement le 10 décembre 2015.

Je suis personnellement l’auteur de l’un des textes “Le mur d’en face“ au côté de nombreux autres écrivains qui avaient pour tâche de composer un texte d’une quinzaine de pages en s’inspirant de l’une des cinq photographies proposées par l’éditeur, en y incluant la phrase de Michel de Montaigne “Notre monde vient d’en trouver un autre“ et en faisant allusion à l’art de la photographie pour commémorer le 250ème anniversaire de la naissance de Nicéphore Niepce, l’inventeur de cette technique.

Ce livre est un très bel ouvrage dans lequel cohabitent des auteurs de styles et d’expériences diverses mais tous très agréables à lire, grâce à cette initiative des Editons Souffle Court qui travaillent ardemment à la promotion de la nouvelle en tant que style littéraire à part entière.

C’est donc officiellement mon quatrième ouvrage dont je ne suis en fait que le co-auteur.

Ouvrage disponible auprès des auteurs ou de l’éditeur.

Trop de bonheur d’Alice Munro

Edité en 2009. Canada.

Alice Munro
Alice Munro

Dans ce recueil de nouvelles, l’auteure nous présente 10 destins de femmes à des époques et sous des contrées différentes. A chaque fois, Alice Munro nous livre une intrigue inattendue et nous tient en haleine grâce à une écriture ciselée et pleine de finesse. Les sentiments des personnages y sont parfaitement analysés et très subtilement démontés. L’amour voisine ici avec l’horrible, l’inconvenant ou le fantastique.

Malgré le titre, le bonheur tarde à arrriver dans ce recueil où Alice Munro nous présente des rendez-vous insolites, les tourments de l’âme humaine et des situations pour le moins incongrues.

Alice Munro sublime ici le style littéraire de la nouvelle fort apprécié dans la littérature anglo-saxonne mais si décrié en Europe et le réhabilite superbement. Chacune de ces histoires est presque en elle-même un roman.

Trop de bonheur

Alice Munro est née en 1931 au Canada. De langue anglaise, elle s’est lancée dans l’écriture en 1968. Son premier recueil de nouvelles La Danse des ombres heureuses a reçu le Governor’s General Literary Award, le plus prestigieux prix littéraire canadien. Elle a depuis publié une dizaine de livres. Unanimement admirée par ses pairs, elle a été lauréate du Man Booker International Prize 2009 avant de recevoir le prix Nobel de littérature en 2013.

Hors du bocal

Hors du bocal

Recueil de nouvelles – Editions Lulu – 2008 – Couverture cartonnée – Format 15,5 X 23 cm – 142 pages – ISBN 9781409240457 – Disponible sur la boutique du blog.

Hors du bocal

“De l’aquarium à la vie terrestre“

Recueil de nouvelles édité en 2008.

Des souvenirs d’une enfance dijonnaise évoquée avec humour et émotion.

Préface d’Albert Meney, instituteur de l’auteur dans les années 1960.

“Pas simple de découvrir un monde nouveau, à peine sorti de son bocal post-utérin… Celui de notre planète vu par un apprenti Terrien. Un regard parfois grinçant, plus souvent émouvant, émerveillé et plein d’une certaine poésie. Où l’on comprend mieux qu’il est difficile de grandir… Des petites touches de mémoire sous forme de courtes nouvelles.“

Préface d’Albert Meney

“Pour nous raconter son enfance, Michel BRIGNOT a choisi un titre qui peut nous surprendre : “Hors du bocal“. C’est bien là, en effet, l’évènement capital, non sans danger, qui nous renvoie une humanité très diverse.

Cela fait penser à cet homme préhistorique qui, à sa façon, se libère de son environnement. Il prend place parmi les Terriens et va affronter d’infinies difficultés.

Danièle et son frère vont cheminer dans une famille qui nous est présentée avec un style de bon aloi, dans un vocabulaire précis jusqu’au plus petit détail, avec aussi beaucoup d’imagination.

On y découvre des sentiments multiples. Pour n’en citer que quelques-uns, la naïveté de l’enfant au Ballon d’Alsace, la timidité de ce petit garçon qui parlait difficilement, sa poésie lorsque le plateau de fromages devient à ses yeux un village.

Voici quelques exemples, au milieu de beaucoup d’autres, qui vous inciteront à lire cet ouvrage, mémoire bien écrit, souvent humoristique.

Michel BRIGNOT a su trouver le ton juste pour restituer le souvenir, l’authenticité des émotions et rendre ainsi hommage à ceux qui l’ont  aidé à grandir.“

Albert MENEY – Dijon – Mars 2007 (Instituteur du jeune Terrien – Ecole Chevreul – Dijon – 1966 à 1968)

Renaissances

Renaissances

Recueil de nouvelles – Editions Souffle Court – 2015 – Couverture cartonnée – Format 10,5 X 15 cm –  298 pages –  Recueil collectif de 22 auteurs – ISBN 9791095642008 – Disponible sur la boutique du blog.

Renaissances Editions Souffle Court
Renaissances
Editions Souffle Court

“Le mur d’en face“ de Michel Brignot.

J’ai écrit l’une des nouvelles qui a été retenue pour composer cet ouvrage.

L’histoire très insolite et très étrange de la rencontre improbable entre deux grands génies de l’image, un peintre flamand ressurgi du passé et un photographe américain plus contemporain.

De quoi redonner le goût à la vie à un artiste désabusé…