Am stram gram de Matthew Harlidge

Edité en 2016. Angleterre

M. J. Harlidge

Eeny Meeny

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

 

Am stram gram

Né en 1974, Matthew Arlidge est un auteur de roman policé. Il est diplômé en littérature anglaise de St John’s College à Cambridge.

Scénariste, il a travaillé pour la télévision pendant quinze ans. Il a dirigé également une maison de production indépendante, qui a permis à plusieurs séries policières de voir le jour.

Comment Baptiste est mort d’Alain Blottière

Edité en 2016. France.

Alain Blottière

Enlevé dans le désert par un groupe de djihadistes avec ses parents et ses deux jeunes frères, Baptiste, après plusieurs semaines de captivité, est le seul à être libéré. Ponctué d’hésitations, de silences, son débriefing laisse apparaître des zones d’ombre, des secrets qu’il tient à garder. Il y est régulièrement question de la séparation d’avec le reste de sa famille. Le garçon semble aussi avoir perdu la mémoire d’événements importants. Peu à peu, néanmoins, se révèle l’histoire extraordinaire et cruelle de celui à qui ses ravisseurs ont donné le nom d’un renard du désert : Yumaï. Celui qui a désormais renoncé à se faire prénommer Baptiste et qui tient à se faire appeler Yumaï lâche par bribes l’histoire de sa captivité. Mais des zones d’ombre persistent, des pans cachés de son existence que Baptiste tient à garder enfouis au plus profond de son esprit. Dressé par ses ravisseurs à tuer et à survivre après avoir passé une semaine d’initiation enfermé dans une grotte pleine de traces d’existences antérieures, le jeune garçon finit presque par être adopté par ceux qui l’ont privé de sa famille mais avec qui il se sent curieusement bien. Peut-être est ce l’effet de ces « pilules de bonheur et de courage » qu’on lui donne régulièrement…

Ce roman est construit de façon singulière. L’histoire alterne les conversations du jeune garçon avec celui qui cherche à le faire revenir à la réalité et des phases de récit de la captivité de Baptiste où l’on comprend mieux l’évolution des relations du jeune garçon avec ses geôliers.

Mais la question demeure du destin des parents et des jeunes frères de Baptiste dont on finit par comprendre qu’il ne lui est pas étranger. Ici, tout est habilement suggéré par l’auteur qui évoque les grandes questions de la radicalisation, de la maltraitante des enfants, de leur fragilité et de leur vulnérabilité et au delà de tout de leur instrumentalisation.

Comment Baptiste est mort

Un livre remarquable et une très belle histoire écrite dans un style percutant…

Angor de Franck Thilliez

Edité en 2014. France.

Franck Thilliez
Franck Thilliez

Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Cette jeune femme, greffée du coeur, ressent de plus en plus souvent des symptômes désagréables, comme si son nouveau coeur vivait toujours en exprimant en elle les sentiments et les déboires de son ancien propriétaire. Elle a aussi de plus en plus souvent des visions funestes dans lesquelles elle voit toujours des jeunes femmes en proie aux pires supplices et aux souffrances les plus atroces. Mais qui est-il, celle ou celui à qui elle doit la vie ? Un monstre ou un malade mental ? Son envie de le découvrir va la faire basculer dans l’horreur. Son enquête va l’emmener sur les traces de tueurs démoniaques qui ne reculent devant rien pour se laisser aller à leurs pulsions les plus animales. Franck Thilliez nous fait découvrir ici l’insoupçonnable et va bien au delà de ce qu’on pourrait imaginer en nous décrivant la noirceur profonde de l’âme humaine. Sur son chemin, Camille va croiser une autre équipe de policiers, dont un couple Lucie et Sharko, qui enquête elle aussi sur les disparitions de jeunes femmes venant des pays de l’Est. L’intrigue se passe d’abord en France puis nous emmène en Espagne et en Argentine sur les traces de criminels dont les abominables vocations sont nées sous le Franquisme et la dictature des colonels. Et tout y passe, des milieux sado-masochistes et fétichistes de la capitale parisienne au trafics d’organes et d’enfants.

L’auteur nous malmène et nous livre ici une histoire épaisse et obscure mais superbement rythmée où l’on va de rebondissements en rebondissements. Même si l’on n’est pas amateur de polar noir, ce gros livre nous tient en haleine. Mais sa lecture est oppressante et le point final est libérateur.

Angor

Ce roman est angoissant, éprouvant comme une véritable crise d’angor…

“Le sexe, le pouvoir, l’argent. Réunis tout ça dans un seul homme, et tu en fais un prédateur redoutable. C’est peut-être à ce genre d’individus qu’on est confrontés en ce moment.“

Franck Thilliez est né en 1973 à Annecy et vit actuellement dans le Pas-de-Calais. Il est l’auteur de Train d’enfer pour Ange rouge (La Vie du Rail, 2003), La chambre des morts (Le Passage, 2005), Deuils de miel (La Vie du Rail, 2006), La Forêt des ombres (Le Passage, 2006), La Mémoire fantôme (Le Passage, 2007), L’Anneau de Moebius (Le Passage, 2008), Fractures (Le Passage, 2009) et Vertige (Fleuve Noir, 2011). La Chambre des morts, adaptée au cinéma en 2007, a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar et le prix SNCF du polar français. L’ensemble de ses titres, salués par la critique, se sont classés à leur sortie dans la liste des meilleures ventes.
Après Le Syndrome E (Fleuve Noir, 2010) et Gataca (Fleuve Noir, 2011), on retrouve Lucie Henebelle et Franck Sharko dans Atomka, qui a paru en 2012 chez Fleuve Noir.
Son dernier roman, Puzzle, est paru en octobre 2013 aux éditions du Fleuve. Depuis Angor sont sortis L’Encre et le sang et Pandemia.