Messages de lecteurs

Quelques messages que des lecteurs m’ont envoyés après avoir parcouru ma prose :

MÉMOIRE D’AVIRON

« Bonjour Michel. J’ai lu et relu avec passion ton livre, observé avec attention, réfléchi avec méditation et j’ai souri aux raffinements de la vie. Plus que l’homme de science et amoureux de la belle écriture, il y a le psychologue, cet amoureux de la vie sans dieu ni maître. Tu es un homme passionné et donc avec des vertus. Merci pour cette lecture et pour les photos. » (23/07/2016)

PETIT ABÉCÉDAIRE DE MES PREMIERS ÉMOIS

« Bravo Michel. Ton petit abécédaire est charmant, empreint d’une touche poétique subtile, drôle et émouvante, qui nous a rappelé Pagnol ou Carême. Continue de nous faire rêver !!! (03/07/2018)

« J’ai lu avec gourmandise votre abécédaire et vous remercie de son ton vivifiant. Je me suis d’ailleurs empressé d’aller chez mon libraire pour lui commander les sept autre ouvrages dont vous vous êtes rendu coupable. Les rappels de vos premiers émois ont redonné un souffle salvateur aux miens, ce qui est somme toute la conséquence logique et attendue d’une ordonnance littéraire établie par un pneumologue. L’atmosphère de votre abécédaire me fait penser à celle que l’on ressent dans un petit livre de Bernard Clavel : « Les petits bonheurs ». Par les temps présents, la mémoire est un bon médicament et très souvent dans les coups durs une marche vers l’espérance. » (02/11/2018)

« Très agréable à lire et plongeon dans un passé doux et sucré. » (09/11/2018)

L’ERREUR DE TROP

« Mille bravos pour L’erreur de trop. Votre attachement aux personnes que vous faites vivre est si sincère qu’il en est beau (je crois que c’est le terme juste). Ces nouvelles sont percutantes, joyeuses ou tristes, sombres ou pleines d’espérances. Longue suite à l’écrivain, passeur de tant de choses. » (02/09/2019)

« J’éprouve une joie jubilatoire en pensant au plaisir que tu as dû vivre pendant l’écriture. Ton sourire le traduit explicitement. J’ai hâte de commencer le livre qui devient un compagnon de route, une nouvelle aventure. » (11/09/2019)

« Un vrai bonheur de vous lire. Un style fluide au service de nouvelles aux intrigues palpitantes, émouvantes et poignantes. » (16/09/2019)

« Ces nouvelles sont un régal. » (03/10/2019)

« J’ai lu avec plaisir toutes les nouvelles de ton livre L’erreur de trop. Je te félicite pour la qualité de l’écriture et la construction de chaque nouvelle. Avec mes félicitations et mon amitié. » (07/10/2019)

« C’est une jolie découverte que ces nouvelles nées sous ta plume, loin de mes lectures habituelles. Tu nous fais voyager en évocations et images fortes, dans des terres lointaines ou dans des âmes humaines qui ne laissent pas indifférent. Merci à toi ! » (13/11/2019).

« De belles pages fort bien écrites dans lesquelles on retrouve tout l’esprit d’un fin lettré. » (28/10/2019).

« Bel hommage de fraternité entre les êtres que ce livre dont tu es l’auteur et pour lequel Marie-Christine a posé son « expertise amicale » de professeure de lettres … Je me réjouis de pouvoir prendre un peu de temps pour me plonger dans  L’Erreur de trop. » (26/12/2019).

« Merci pour le bon moment que jai passé en lisant ton recueil de nouvelles ! Pour le coup, ce n’était pas l’erreur  de trop. » (26/12/2019).

« Ton  livre est un aimant. Impossible de décoller de la lecture, sauf obligation. Heureusement qu’il n’y a pas de suite (pour l’instant), sinon je replonge, ayant fini les 10 premières nouvelles d’une série que j’espère longue. Bravo +++. Tout ce que j’attends d’une nouvelle y est, avec tous les sentiments et émotions qui se rattachent à nos parcours de vie qui y entrent ou peuvent y entrer. » (30/01/2020).

« C’est trop bien. Continue d’écrire comme ça et de nous régaler ! » (04/02/2020).

« Je voulais déguster ton livre. Finalement, je l’ai dévoré ! » (16/02/2020).

« Comment fais-tu ? Ce style léger, qui coule, agréable à lire. Chaque nouvelle me fait basculer dans la suivante. Quel est ton secret ? » (08/03/2020).

« Magnifique. » (30/08/2020).

« Salut Michel, j’espère que tu vas bien, que tu ne prendras pas trop la grosse tête et que tu me salueras toujours quand nous nous croiserons. Bravo pour ton prix. Superbe récompense. A bientôt. Prends soin de toi. Cordialement. » (29/11/2020)

« Alors ! Vous montez les marches de la gloire ? Voilà un superbe prix qui mérite d’être fêté. Bravo. Inutile de vous dire de continuer, je sais que vous continuerez. Bravo, voilà de quoi terminer la belle année malgré ce coronavirus, puisque vous c’est le virus de l’écriture. Je vous salue très fort.‌ » (30/11/2020)

« Félicitations Michel. Etre honoré d’un prix Louis Pergaud  est un vrai honneur, au regard de l’homme qu’il fut, avec une mort tragique – et même s’il a changé 3 ou 4 fois de femme je crois… de fait on pourrait plutôt porter ça à son crédit… – et de l’inoubliable Guerre des boutons. Super mon cousin. Je vais commander ta prose. Bises. » (30/11/2020)

« Le véritable talent c’est pouvoir retenir en haleine le lecteur grâce au rapide de 11h 29 ! D’autres nouvelles méritent aussi notre attention … J’en ai vraiment le souffle court ! » (11/12/2020)

« Bravo pour ton Prix Louis Pergaud amplement mérité. Avec toute mon amitié. » (02/12/2020)

« Je me permets de vous adresser mes très sincères félicitations pour la récompense du Prix Louis Pergaud 2020 pour votre livre intitulé L’erreur de trop. Ce prix peut vous remplir d’une certaine fierté car il est, je pense, le couronnement d’un travail de réflexion et d’observations assidûes. J’imagine et je formule le voeu que cet ouvrage soit suivi de nombreux autres car, d’une part, je trouve important depuis ces quelques années que nous nous rencontrons que vos travaux puissent être diffusés et reconnus par le plus de personnes possible et d’autre part, c’est une reconnaissance bien méritée de vos écrits » (07/12/2020)

« Bravo !!! Comme quoi les « erreurs » sont pardonnables puisque même « celle de trop »conduit au succès ! » (08/12/2020)

« Hall de gare, train retardé, ton livre fut savouré, dévoré en 2 heures ! Il m’a fait oublier le froid de la salle d’attente !!! » (21/12/2020)

RAMES EN RIMES

« Un joli moment de lecture. Voyage initiatique, vagabond ou accordé à la cadence de chacun… Passionnant. » (01/09/2020).

« Bravo Michel pour tes livres sur l’aviron : aussi beaux que techniques et précis. Indispensables. » (17/10/2020).

« Un excellent ouvrage très bien écrit et très complet sur ce magnifique sport qu’est l’aviron. Ecrit, de plus, par l’un des meilleurs connaisseurs de cette discipline car il est médecin des équipes de France et rameur de talent. J’ai eu la chance de ramer avec lui à plusieurs reprises et ce furent de très belles sorties. » (18/11/2020)

« On retrouve bien la plume de Michel, pleine de subtilité et de délicatesse. Il n’est pas utile de connaître l’aviron pour s’évader. On ne rame pas pour te lire Michel… » (03/03/2021)

COVID 19 POÉSIES

« Salut Michel. J’ai beaucoup aimé l’exercice de bonne humeur de ton petit livre, son rêve poétique, mais surtout, comment dire… le face à face, le défi que tu lances à ce satané virus qui t’a blessé sans te mettre à plat. Pour avoir soutenu l’agression comme tu l’as fait, tu t’en es sorti avec honneur, et ceci doublement. D’abord, tu montres qu’on peut – qu’il faut – évacuer la peur ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Ensuite tu nous offres une vingtaine de poèmes, bien troussés ma foi, optimistes, en somme bons-vivants : une façon pour l’écrivain que tu es de river son clou à la calamité. Merci pour ce cadeau plein d’esprit. » (02/11/2020)

« Ce petit mot s’adresse autant au médecin qu’à l’écrivain. Merci mille fois pour ces poésies « covidiques ». Elles sont pleines d’humour, de ressenti, d’humanité et d’empathie pour le monde des malades. Elles sont aussi, c’est ce que je ressens très profondément à leur lecture, un appel au sursaut pour les uns, à un peu moins de condescendance et de certitude pour les autres et un hymne au refus de l’infantilisation à laquelle nous « convient » nos dirigeants sans le moindre scrupule, nimbés qu’ils sont dans leurs éternelles certitudes. » (03/11/2020)

« Mon Cher Michel, ce coronavirus ne nous était pas nécessaire pour reconnaitre ton talent d’écrivain mais ta « fréquentation » du virus nous donne encore des pages savoureuses. Merci pour ton livre dont la lecture serait à prescrire sur ordonnance comme antidote au Covid-19. » (11/11/2020)

LORSQUE LA VAGUE S’EN EST ALLÉE

« Bravo et toutes mes félicitations mon cher Michel. Ton talent était déjà reconnu en pneumologie. Il est normal qu’il le soit pour ta belle et subtile plume. Amitiés. » (06/04/2021)