Lorsque la vague s’en est allée

Lorsque la vague s’en est allée

Recueil de poésies – Editions du Chemin Blanc – 2021 – Couverture cartonnée – Format 11 X 18 cm – 112 pages – ISBN 9782954185736 – 9.95 €.

Disponible auprès de l’auteur ou sur le site.

http://www.michelbrignot.com

Préambule

Pendant tout le printemps 2020, la pandémie de Covid-19 a fait des Français un peuple confiné pour tâcher de freiner la progression du virus et limiter les dégâts de cette crise sanitaire doublée d’un séisme socio-économique. Ce fut alors l’occasion de connaitre des instants inoubliables. En tant que médecin, j’ai bien sûr vécu cette période comme soignant, avec ses heurts et ses drames. Mais j’ai aussi succombé aux charmes du virus qui s’est invité sournoisement dans mon organisme. À ce titre, j’ai donc eu une double vision de cette situation. J’ai profité de cette occasion pour composer quelques poésies, initialement symboliquement au nombre de 19, année d’apparition de ce nouveau virus sur la planète. Elles relataient quelques-uns des moments vécus pendant cette période. Drôles, émouvantes ou plus tragiques, elles sont les poésies de la première vague. Malheureusement, le Covid-19 s’est installé parmi nous. L’été 2020 a été suivi d’une deuxième vague de la pandémie en France qui m’a également inspiré pour écrire d’autres poésies, celles de la deuxième vague. On sait maintenant qu’il y aura presque à coup sûr une troisième vague dans le sillage des rassemblements humains inévitables des fêtes de la fin d’année 2020. Ce recueil de poésies se veut aussi un témoignage de la vie de ces mois insolites avec son lot d’angoisse et d’espoir.

Et après, qu’en sera-t-il ?

Bonne lecture et surtout bon courage à tous !

Michel BRIGNOT

L’auteur

Michel BRIGNOT est né à Dijon en 1957. Pneumologue et médecin du sport depuis une trentaine d’années, il exerce à Dole et Besançon. Grand lecteur depuis toujours, il écrit et est publié depuis 2008.

Membre de l’Association Comtoise des Auteurs Indépendants. Lauréat du prix Jean-Marie Garet pour l’une de ses nouvelles en 2014. Prix Louis Pergaud 2020 pour L’Erreur de trop.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s