Comment Baptiste est mort d’Alain Blottière

Edité en 2016. France.

Alain Blottière

Enlevé dans le désert par un groupe de djihadistes avec ses parents et ses deux jeunes frères, Baptiste, après plusieurs semaines de captivité, est le seul à être libéré. Ponctué d’hésitations, de silences, son débriefing laisse apparaître des zones d’ombre, des secrets qu’il tient à garder. Il y est régulièrement question de la séparation d’avec le reste de sa famille. Le garçon semble aussi avoir perdu la mémoire d’événements importants. Peu à peu, néanmoins, se révèle l’histoire extraordinaire et cruelle de celui à qui ses ravisseurs ont donné le nom d’un renard du désert : Yumaï. Celui qui a désormais renoncé à se faire prénommer Baptiste et qui tient à se faire appeler Yumaï lâche par bribes l’histoire de sa captivité. Mais des zones d’ombre persistent, des pans cachés de son existence que Baptiste tient à garder enfouis au plus profond de son esprit. Dressé par ses ravisseurs à tuer et à survivre après avoir passé une semaine d’initiation enfermé dans une grotte pleine de traces d’existences antérieures, le jeune garçon finit presque par être adopté par ceux qui l’ont privé de sa famille mais avec qui il se sent curieusement bien. Peut-être est ce l’effet de ces « pilules de bonheur et de courage » qu’on lui donne régulièrement…

Ce roman est construit de façon singulière. L’histoire alterne les conversations du jeune garçon avec celui qui cherche à le faire revenir à la réalité et des phases de récit de la captivité de Baptiste où l’on comprend mieux l’évolution des relations du jeune garçon avec ses geôliers.

Mais la question demeure du destin des parents et des jeunes frères de Baptiste dont on finit par comprendre qu’il ne lui est pas étranger. Ici, tout est habilement suggéré par l’auteur qui évoque les grandes questions de la radicalisation, de la maltraitante des enfants, de leur fragilité et de leur vulnérabilité et au delà de tout de leur instrumentalisation.

Comment Baptiste est mort

Un livre remarquable et une très belle histoire écrite dans un style percutant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s