République-Bastille de Melpo Axioti

Edité en 1949. Grèce.

Melpo Axioti
Melpo Axioti

Le manuscrit de ce roman, écrit en français par cette auteur grecque, n’a été retrouvé que tardivement alors que Melpo Axioti avait été expulsée du pays, laissant derrière elle une partie de son travail.

Cette militante du parti communiste grec a vécu à Paris à la fin des années 40 alors qu’elle devait y tisser des liens avec les écrivains et intellectuels de gauche à Paris afin de les sensibiliser à la question de la guerre civile en Grèce et dans l’espoir d’obtenir de leur part un soutien actif de leurs camarades grecs.

Dans ce livre, l’écrivain nous raconte la vie d’une jeune femme dont l’existence oscille entre cette France qui l’accueille et sa Grèce natale qui se remet difficilement des blessures et des atrocités de la guerre et qui essaie de se reconstruire à travers une autre guerre intérieure.

République Bastille, c’est la vie d’un quartier parisien vue par le regard de Lisa, une femme qui nous livre son passé de résistante et d’amoureuse aussi.

L’écriture est ici très subtile, pleine d’une poésie teintée d’un réalisme qui est le fruit de l’observation de l’auteur sur son entourage.

Il s’agit bien sûr d’un roman très autobiographique qui nous permet de découvrir cette femme de lettres qui n’a pu revenir en Grèce qu’en 1964 et qui est morte en 1973.

République-Bastille
République-Bastille

“Votre roman, madame, c’est un cadeau que vous faites à ma patrie, et je suis heureux d’être le premier à pouvoir vous dire merci“ (Louis Aragon lors de la réception de République-Bastille).

Romancière, poétesse et traductrice, Melpo Axioti est née à Athènes en 1905. Inscrite au parti communiste en 1936, elle milite au sein de l’EAM (Front de libération nationale) dès le déclenchement de la guerre. Expulsée de Grèce en tant que communiste en 1947, elle passe dix-sept ans en exil, dont quinze dans le bloc de l’Est. Autorisée à rentrer dans son pays en 1964, elle publie deux romans, Ma maison (1965) et Kadmo (1972). Elle meurt dans la solitude en 1973.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s