Faber le destructeur de Tristan Garcia

Edité en 2013. France.

Tristan Garcia
Tristan Garcia

Ca se passe dans une petite ville de province. Le jeune Mehdi Faber, d’origine maghrebine, a été adopté par un couple de retraités. Déjà, dès son plus jeune âge, il avait un comportement curieux. Se démarquant de son entourage familial et scolaire, n’ayant que très peu d’amis, il est un esprit rebelle sans limite, doué d’un charisme incroyable, capable de convaincre et de mobiliser. Toujours à provoquer autrui sans craindre les coups, les sanctions ou les représailles. Comme s’il avait choisi de grandir et de se construire dans un monde fait de haine et de souffrance.

Heureusement, il y a aussi Mathilde et Basile, ses deux seuls amis avec lesquels il a signé un pacte. Si l’un des trois est en danger, les deux autres viendront vite à son secours à la lecture d’un appel codé. Ils ont juré de lui être fidèle en amitié quoiqu’il arrive. Mais il n’est pas facile tous les jours d’être l’ami de Faber tant ce jeune garçon complètement désabusé ne ménage pas son entourage. Ses propos sont sans complaisance sur cette société qui le rejette en permanence.

 « Nous étions des enfants de la classe moyenne d’un pays moyen d’Occident, deux générations après une guerre gagnée, une génération après une révolution ratée. Nous n’étions ni pauvres ni riches, nous ne regrettions pas l’aristocratie, nous ne rêvions d’aucune utopie et la démocratie nous était devenue égale. Nous avions été éduqués et formés par les livres, les films, les chansons, par la promesse de devenir des individus. Je crois que nous étions en droit d’attendre une vie différente. Mais pour gagner de quoi vivre comme tout le monde, une fois adultes, nous avons compris qu’il ne serait jamais question que de prendre la file et de travailler ».

Et un jour, le jeune Faber disparait. Ses deux amis finissent par le retrouver…

Faber le destructeur

L’intrigue de ce roman est déroutante. Elle nous laisse peu à peu deviner et percevoir l’enfer de Faber. Ce garçon détruit tout… Mais jusqu’où est-il capable d’aller ? On sent poindre l’apocalypse, à moins qu’il n’y ait un réel espoir de monde meilleur ?

Une très belle histoire conduite habilement par un très jeune écrivain… L’avenir lui appartient…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s